Skip to content

Télétravail massif: pour une réflexion sur une société qui se redessine

Télétravail massif : pour une réflexion sur une société qui se redessine

Déjà bien développé hors de l’Hexagone, nombre d’entreprises ont découvert le télétravail avec la crise. Un mode de fonctionnement qui a gagné en popularité en marge des restrictions imposées et engendré de nouvelles réflexions au sein des entreprises. Entre travail hybride, combinant présentiel et distanciel, le retour au bureau total ou partiel, les options ne manquent pas et des décisions sont prises quant aux modes de fonctionnement de long terme. Sur le plan sociétal en revanche, ce questionnement nous invite encore à la réflexion et notamment à l’anticipation des conséquences induites par le télétravail à grande échelle. 

Une génération Z en télétravail presque livrée à elle-même

D’aucuns disent que la génération Z est celle de la rupture, celle qui va renverser les règles d’un ordre établi. Une affirmation qui, bien que partiellement vraie pour certains secteurs, ne s’applique pas lorsqu’on traite du télétravail. En effet, interrogée sur un arbitrage entre présentiel et distanciel, la « Gen Z » est en fait bien plus sociale au travail et a plutôt tendance à vouloir un retour au bureau, à l’inverse des générations plus âgées. Ceux dont la carrière est déjà plus avancée sont plus à l’aise avec le concept et la traduction concrète du télétravail.

Des avis partagés, qui s’expliquent notamment par des conditions de vie moins confortables pour les plus jeunes, dont les logements sont généralement moins adaptés pour travailler (petits appartements urbains, colocation, etc.). Alors que l’immobilier des générations précédentes est moins problématique et qu’elles bénéficient par conséquent de meilleures conditions de vie, voire, aspireraient à quitter les grandes agglomérations pour davantage améliorer leur environnement.

Là où le sujet devient problématique, c’est sur la question du partage du savoir. De fait, si les générations plus âgées désertent le bureau physique, les plus jeunes vont-ils bénéficier du même niveau de soutien, d’épanouissement, de reconnaissance et de transmission de connaissance dont ils sont, d’une part, en droit de prétendre, mais aussi dont les précédentes générations ont bénéficié lorsqu’elles ont démarré leur carrière ? L’aspect transmission entre génération est important pour créer du lien. Et même si nous pouvons le maintenir grâce à l’informatique, cette manière de fonctionner reste récente et semble donc fragile. Ces outils de communication sont-ils suffisants pour créer un sentiment d’appartenance et inspirer les leaders de demain ?

Les nouvelles pratiques de télétravail généralisé, tout comme le travail hybride, requièrent une véritable réflexion pour ne pas mettre en danger la santé et la nécessaire socialisation des collaborateurs. En effet, l’enjeu est de taille car au-delà de la carrière, l’activité professionnelle revêt une fonction sociale et voit naître des amitiés, ce qui pose question concernant l’impact de la croissance du télétravail sur les relations sociales et l’isolement à long terme ?

Un nouvel équilibre en ces nouveaux temps de télétravail croissant

Le travail tel que nous le connaissons ne sera plus. S’il faut quelques années pour construire une tradition, certaines d’entre elles en viennent parfois à tirer leurs révérences pour laisser la place à d’autres plus modernisées. Quoi qu’il en soit, le télétravail nous pousse à trouver rapidement un équilibre pérenne entre nos vies professionnelles et personnelles afin de continuer à grandir dans une atmosphère saine.

La situation d’urgence des débuts a laissé place à plus de sérénité pour les collaborateurs et une efficience différente pour les entreprises sur le long terme. Même à distance, les informations collectées par les différents outils participent à la prise de décisions éclairées par les organisations, bien que certaines n’en ont pas encore pris conscience. Il n’est plus question d’avancer à tâtons mais bien de répondre aux problématiques du télétravail de manière responsable et cohérente. A cet effet, les solutions RH sont une vraie ressource et un support précieux sur lesquelles les équipes peuvent s’appuyer pour mieux comprendre les collaborateurs et leurs besoins.

"La question du télétravail a peu à peu ouvert la porte à un autre débat, celui de la délocalisation." 

Une nouvelle place pour le travail délocalisé

La question du télétravail a peu à peu ouvert la porte à un autre débat, celui de la délocalisation. Il y a quelques années, les entreprises avaient à cœur d’installer leurs bureaux ou sièges sociaux dans les centres villes, ou en proche périphérie. Cela participait à les rendre attractifs pour les collaborateurs urbains ou périurbains. Les frais de structures tels que les loyers se sont naturellement accrus en parallèle des niveaux des salaires, qui se devaient d’être indexés sur le coût de la vie.

Une adoption massive du télétravail ouvre donc de nouvelles perspectives aux entreprises en quête de profits. Si certains collaborateurs déjà en poste demandent la possibilité que ce mode de travail soit pérenne pour éventuellement déménager dans une autre ville ou à la campagne, les entreprises peuvent, elles aussi, en tirer parti. Elles pourraient décider d’embaucher des collaborateurs déjà installés dans d’autres villes, voire d’autres pays, où le coût de la vie – et donc les salaires - seraient moins élevés. En conséquence, les talents habitant dans les grandes métropoles se retrouveraient en compétition avec des profils excentrés et moins coûteux, les poussant à repenser voire baisser leur niveau de vie, quitter les grandes agglomérations, non plus par choix mais par obligation.

Un questionnement toujours en cours qui incite à une réflexion poussée sur le télétravail. Cette période de transition devrait permettre de saisir toutes les retombées sociétales, humaines et géographiques de cette nouvelle problématique au cœur de la vie économique de nos sociétés. Le travail en bonne intelligence et la définition de nouvelles normes de travail doivent participer à préserver les avantages qu’apporte le télétravail aussi bien aux salariés qu’aux employeurs, tout en s’assurant que chaque partie y trouve son compte. Ces nouvelles règles devront permettre de gagner en efficience pour les entreprises et en bien-être pour les salariés sur le plan humain et professionnel.

Related Insights


Télétravail - Pourquoi l'agilité numérique des outils RH offre aux entreprises de nouvelles options pour gérer leurs collaborateurs

Découvrez comment les nouveaux outils de gestion RH et SIRH, couplés à la méthode agile permettent une nouvelle organisation du travail.

Les tendances de la transformation sur le lieu de travail

Dans ce guide, nous avons passé en revue les tendances émergentes sur le lieu de travail, aussi bien celles que nous devons à la pandémie que celles qui sont dues à la nécessité d'innover en permanence.

Prym Group se tourne vers l’expertise internationale d’Alight Solutions en matière de RH et de paie

Afin de soutenir son expansion internationale et la croissance de ses revenus, Prym Group investit dans la stratégie du personnel et la transformation numérique des RH.