Skip to content
Alight conclu un accord de vente et cède ses activités de paie et de services professionnels à une filiale de H.I.G. Capital. En savoir plus

Complexité de gestion de la paie : la France reste en tête


Share

Selon Alight, la France est le pays le plus complexe en termes de gestion de la paie

D’après l’Indice Mondial de complexité de la Paie (IMCP), publié par Alight tous les deux ans en association avec le Global Payroll Management Institute (GMPI), l’American Payroll Association, la Canadian Payroll Association et le Chartered Institute of Payroll Professionnals (CIPP), la France est le pays dont la complexité de la paie est la plus élevée pour la cinquième fois consécutive.

L’IMCP est un rapport conçu pour déterminer les 40 pays les plus complexes en fonction de leurs processus de paie. La gestion de la paie à l’échelle mondiale s’avère généralement être une tâche lourde à assumer. Entre les règles et les législations qui varient selon les pays, voire les régions, plus une entreprise couvre de pays, plus la complexité augmente. Pour une gestion réussie, il est nécessaire de penser globalement, tout en agissant localement, afin d’être conforme à la législation locale. L’Indice Mondial de complexité de la Paie souligne l’importance de se maintenir à la pointe de l’innovation dans un paysage en rapide évolution. Et depuis près de dix ans, l’IMCP fournit aux entreprises des informations permettant l’optimisation des processus de paie afin d’aller au-delà de la simple démarche administrative et de participer à la maximisation des profits.

Dans le rapport 2023, la France présente un score de complexité de 7,96 sur 10. Un score établi selon des données de paie telles que la législation, les rapports légaux, les processus en vigueur et la sécurité des données. Depuis le dernier rapport en 2021, la complexité de la paie en France a augmenté de 10 %. À titre de comparaison, elle est aussi 91 % plus complexe que celle du pays qui occupe la 40ème place du classement, l’Arabie saoudite.

Selon Alight, la France est le pays le plus complexe en termes de gestion de la paie

D’après l’Indice Mondial de complexité de la Paie (IMCP), publié par Alight tous les deux ans en association avec le Global Payroll Management Institute (GMPI), l’American Payroll Association, la Canadian Payroll Association et le Chartered Institute of Payroll Professionnals (CIPP), la France est le pays dont la complexité de la paie est la plus élevée pour la cinquième fois consécutive.

L’IMCP est un rapport conçu pour déterminer les 40 pays les plus complexes en fonction de leurs processus de paie. La gestion de la paie à l’échelle mondiale s’avère généralement être une tâche lourde à assumer. Entre les règles et les législations qui varient selon les pays, voire les régions, plus une entreprise couvre de pays, plus la complexité augmente. Pour une gestion réussie, il est nécessaire de penser globalement, tout en agissant localement, afin d’être conforme à la législation locale. L’Indice Mondial de complexité de la Paie souligne l’importance de se maintenir à la pointe de l’innovation dans un paysage en rapide évolution. Et depuis près de dix ans, l’IMCP fournit aux entreprises des informations permettant l’optimisation des processus de paie afin d’aller au-delà de la simple démarche administrative et de participer à la maximisation des profits.

Dans le rapport 2023, la France présente un score de complexité de 7,96 sur 10. Un score établi selon des données de paie telles que la législation, les rapports légaux, les processus en vigueur et la sécurité des données. Depuis le dernier rapport en 2021, la complexité de la paie en France a augmenté de 10 %. À titre de comparaison, elle est aussi 91 % plus complexe que celle du pays qui occupe la 40ème place du classement, l’Arabie saoudite.

L’évolution du classement de l’Indice Mondial de complexité de la Paie depuis 2021

La position de la France en tête du classement n’a pas changé depuis 2021. On peut dire sans grande surprise que la France monopolise la première place, qu’elle conserve pour la cinquième fois consécutive. Le classement a évolué depuis le précédent rapport de 2021 : le Canada, la Turquie, les Pays-Bas et la Slovaquie ont rejoint le top 10, tandis que les États-Unis, l’Autriche, l’Espagne et la Russie l’ont quitté.

Entre 2021 et 2023, la complexité générale montre une légère diminution de 6 %, sauf pour la France qui voit sa complexité augmenter de 10 %. Le rapport 2023 met également en exergue l’impact du travail et de l’évolution du lieu de travail sur la masse salariale par rapport à l’IMCP 2021. La gestion de la paie à travers différentes juridictions implique une bonne compréhension des lois fiscales, du droit du travail et des exigences en matière de reporting de paie.

L’optimisation des processus de paie représente une problématique importante, notamment pour les pays les plus complexes, comme la France, suivie de l’Allemagne, la Suisse, l’Italie et le Canada. Toutefois, l’adoption de solutions numériques, telles que la numérisation des rapports gouvernementaux, peut contribuer à réduire considérablement cette complexité. Des solutions de paie agiles et automatisées peuvent rationaliser les processus de paie et garantir la conformité avec des réglementations en constante évolution. Il est essentiel d’adopter l’innovation et l’expertise pour comprendre les complexités de la paie dans tous les pays, et pas seulement dans les 10 premiers pays figurant dans l’IMCP 2023. Des connaissances spécifiques et des solutions sur mesure sont essentielles pour relever les défis uniques posés par les structures gouvernementales et sociales complexes de chaque pays et par les exigences uniques de l’organisation en matière de paie. La logique de centralisation est aujourd’hui la norme, avec le cloud et la numérisation étant devenus des enjeux d’envergure pour les entreprises, impliquant un besoin de standardisation des processus de paie.

Related reads


Les évolutions et tendances dans la gestion de la paie en 2024

Découvrez les tendances 2024 en matière de paie et leur impact sur la gestion de la paie en entreprise : bien-être au travail, avantages sociaux, etc.

Pourquoi les entreprises n’exploitent-elles pas l’IA pour le traitement de la paie ?

L'intelligence artificielle a révolutionné notre quotidien. Toutefois, d'après une enquête menée par Alight, seulement 4% des entreprises interrogées utilisent l’IA dans leurs opérations de paie. On décrypte.

Système de paie : libérez tout son potentiel grâce à l'IA et l'automatisation

Tirez parti de la technologie pour gérer vos paies multi-pays dans le respect de la conformité et de manière efficace.